AIRSOFT
Évènements/Parties
Accès Terrain(s)
Description
Phototèque
Soutenez Unlimit
Tarifs / Réservation
Répliques en location
Limite de puissance
Règlement intérieur
Convertion joule/fps
Convertion fps/m-s
Tableau joule/fps
Découverte, Groupe, Enterrement de vie de célibataire, CE, Anniversaire
 
  Informations légales
 La loi et l'airsoft
 Qui sommes nous ?
 Règlement intérieur
 Inscription/Adhésion
 Tarifs / Horaires
 Limite de puissance
 Les Valeurs UNLIMIT
 Découverte / Groupe
 Covid-19
 
  Infos Locale

 
  Infos diverses
 Remerciements
 Soutenez Unlimit
 Partenaires/Sponsors
 Stage Commando
 Parties spéciales
 Exercices (Training)
 Communication
 Airsoft responsable
 
Training

Réservé aux adhérents

 Le sniper en airsoft
 Techniques du Sniper
 Encadrer débutant
 Jouer en équipe
 Les 7 erreurs
 Stratagème
 Embuscade
 La progression
 Base de la tactique
 Combat de nuit
 Fonctions/spécialité
 
  STAGE NATURE
Survie / Bushcraft
 
 

La progression d'une unité

  

 

La progression d'une unité
 
Puisque nous avons déjà abordé les rudiments de la progression individuelle, nous allons maintenant détailler la progression collective. Cette dernière ne peut se résumer à l'application des règles individuelles par chaque membre de l'unité. Il faut une cohésion et une synchronisation qui ne peut résulter que d'une communication fréquente entre les membres et une formation tactique accomplie.
La progression peut se faire en unité entière, en trinôme ou en binôme.
 
 
Les bases
 
Il est essentiel de communiquer régulièrement les informations que chacun peut relever au reste de l'unité. Pour communiquer efficacement, se référer à la page précédente.
De plus, les initiatives individuelles ne sont que rarement profitables à l'unité et à la mission. Il ne faut en aucun cas prendre de décision sur un coup de tête, et si vous voulez tenter quelque chose, prévenez votre leader avant pour qu'il adapte sa tactique.
Il est nécessaire de différencier trois aspects de la progression : la progression elle même, c'est-à-dire la technique adoptée pour se déplacer; la formation, autrement dit la manière de se placer dans l'unité; et l'affrontement.
 
 
La progression
 
La progression (= manière de se déplacer), quand elle est collective, peut prendre plusieurs formes : une progression linéaire, en tiroir ou en perroquet.
 
La progression linéaire consiste simplement à avancer en conservant une certaine formation (voir plus loin). Par exemple, traverser une forêt en colonne est une progression linéaire. Cette progression n'est valable que si aucune menace n'est détectée ou supposée.
 
La progression en tiroir : l’unité se déplace en colonne. Le membre en tête progresse jusqu’au prochain couvert, puis le deuxième membre le rejoint, lui tape sur l’épaule pour lui signifier qu’il peut progresser, et attend que le troisième réitère la manoeuvre, etc …

 

La progression en perroquet : l’unité se déplace en colonne. Le membre qui ferme la colonne progresse jusqu’à dépasser la tête de colonne et se met à couvert, pendant que les autres le couvrent. Le membre qui est à présent dernier réitère la manoeuvre, etc…
 
 
La retraite/la fuite
 
La retraite et la fuite sont deux mouvements à différencier.
"Dans le domaine militaire, l'opération de retraite consiste à rappeler des forces armées tout en maintenant le contact avec l'ennemi. Une opération de retraite peut être entreprise afin de se retirer, de se regrouper, d'occuper une position plus facilement défendable ou pour attirer l'ennemi dans une embuscade. Elle est considérée comme une opération risquée qui requiert de la discipline afin de ne pas tourner en déroute." (Wikipédia)
La fuite est presque l'exact opposé de cette définition de la retraite. Ou plutôt le synonyme du terme "déroute" employé plus haut. C'est un mouvement de repli des troupes effectué dans la panique, sans couvrir ses arrières.
On aura compris que la retraite est mille fois préférable à la fuite.
 
Pour effectuer une retraite convenable, il faut que le mouvement ne prenne personne de l'unité au dépourvu, ce qui implique une communication plus que convenable entre les membres. Puis il faut répartir les rôles (qui couvrira, qui ouvrira la voie ...) et l'odre de retraite. Si possible préciser une technique de progression afin que la retraite se fasse le plus efficacement possible.
 
Pour éviter qu'une retraite ne se transforme en fuite, plusieurs choses sont à éviter :
♦ Tourner les talons (et donc le dos), face à l'ennemi et partir en troupeau compact et paniqué.
♦ Se coincer dans un endroit où il n'y a pas d'échappatoire (un gros rocher au milieu d'une plaine, c'est pas idéal).
♦ Fuir directement vers ses alliés, voire même vers la base (à moins que ce ne soit prévu dans le cadre d'une embuscade par exemple). Eux seront pris par surprise par les adversaires qui vous suivront probablement à la trace.
 
 
La formation
 
Il existe différentes formations d’unité, en fonction de l’environnment, de l’objectif à aborder, de la tactique adoptée. Une règle à toujours respecter (sauf dans le cas d’indications contraires) : l’espacement; toujours espacer la formation afin d'être une cible moins compacte pour de potentiels assaillants.
 
    x
x      x
    x
► le diamant : les membres de l’unité se placent en losange, chacun surveillant vers l’extérieur. Efficace pour une progression assez lente puisqu’elle permet de surveiller à 360° ou presque, cette formation devient vite handicapante quand il faut progresser rapidement
 
x
x
x
x
► la colonne : formation assez instinctive, tous les membres se placent l’un derrière l’autre et avancent
 
   x 
x x x
   x
   x
► la flèche : les membres de l’unité se positionnent en colonne, et deux d’entre eux encadrent la colonne à l’avant. Cela permet d’avoir une progression efficace et un angle de tir décent
 
x x x x x ► la ligne : variante de la colonne, les membres se placent tous côte à côte et avancent. Cette formation permet de bénéficier d’une puissance de feu optimale, mais en contrepartie tous les membres sont exposés.
 
    x  x
x         x
x         x
    x  x
► le cercle défensif : les membres de l’unité se placent en cercle, observant chacun droit devant eux, de manière à ce que l’escouade puisse finalement couvrir 360°. Quelques personnes peuvent éventuellement se palcer au centre du cercle pour établir une tactique … Evidemment, le cercle étant une formation statique, chaque membre devra être à couvert
 
     x
   x  x
  x    x
 x      x
► le fer de lance : les membres de l’unité se placent en V afin de bénéficier d’un angle de tir maximum. Avantage : cette formation permet de se placer rapidement dans toutes les autres : flèche, diamant, colonne, ligne, cercle …
 
x     x              x
                x            x
► formation tirailleur : l'unité se déploie en ligne désordonnée et très espacée, pour harceler l'adversaire. Face à une ligne de front apparemment chaotique, les adversaires seront bien moins capables de riposter.
 
L'affrontement
 
Il existe différentes manières de mener un affrontement, selon le terrain. En milieu naturel, l'unité peut effectuer :
 
Un tir de suppression : technique qui permet l’élimination de plusieurs cibles en limitant les risques : lorsque l’équipe ouvre le feu, l’ennemi est soudain confronté à un choix de cibles. Elle se déroule de manière très synchronisée. Chaque membre de l'unité se désigne une cible, et au signal, l'unité entière ouvre le feu afin d'éliminer tous les adversaires en quelques secondes. L'élément de surprise est ici essentiel.
 
Une dispersion : technique très polyvalente. La dispersion est une rupture des rangs dans un but tactique : offensif ou défensif. En général, on se regroupe après à un point précis. Une dispersion est souvent suivie d'un débordement
 
Un débordement : Un ou plusieurs joueurs prennent le rôle d'appui, c'est-à-dire qu'ils doivent immobiliser l'ennemi sous leur feu. Pour cela il se trouve généralement en première ligne, et attaquent de front. Pendant ce temps, d'autres joueurs contournent l'adversaire paralysé par les flancs, afin que ce dernier soit pris sous des tirs provenant de plusieurs directions
 
Une embuscade : technique visant à piéger l'ennemi et lui infliger le maximum de perte ne le prenant par surprise. Plusieurs conditions doivent être remplies pour effectuer une embuscade réussie : Premièrement, s'assurer que l'adversaire ne soit pas au courant de votre manoeuvre. Pour cela, bien se dissimuler. Vous devez bien connaître le terrain de l'embuscade et les forces de l'adversaire, afin de vous adapter. Prenez garde à ne pas vous faire contourner par l'adversaire, car c'est vous qui seriez pris au piège :S. Pour parer à cette éventualité, assurez vous d'avoir une possibilité de repli.
 
Le feu roulant : placez vous en tirailleur, avancez (quand même pas trop à couvert) et mitraillez, balancez vos grenades, bref, butez-les ! Succès pas du tout garanti, pas de remboursement en cas d'échec.
 
 
En milieu urbain
 
Porter sa réplique, progresser dans couloir, entrer pièce, affrontement ...
En milieu urbain, les techniques de combat sont assez différentes.
 
Le tir de suppression : là encore il faut éliminer toutes les cibles en l'espace de quelques secondes. Mais il faut s'adpter aux contraintes du milieu urbain. Notamment, si l'on veut l'appui d'un sniper, s'assurer d'avoir une cible en ligne de mire du sniper (jardin, fenêtre, cour intérieur ...) au moment de déclencher le tir. Si l'on a plusieurs snipers, l'attente peut durer des heures, le temps que toute sles cibles désignées soient dans la bonne configuration.
 
L'infiltration : mouvements lents et silencieux.
Au programme : armes silencieuses, déplacements furtifs.
 
L'assaut dynamique : alternative à l'infiltration, l'entrée dynamique doit impérativement être très rapide. Elle s'effectue en pénétrant rapidmeent dans la zone à sécuriser, si possible par plusieurs points d'entrée, en désorientant les adversaires à grand renfort de grenades, de flashbangs et de tirs de couvertures. Les assaillants doivent être en nombre important afin d'infiltrer et d'occuper rapidement la totalité des pièces de la structure. Cette tactique s'utilise lorsque la situation est critique et qu'elle doit être résolue au plus vite. Il est impératif pour ce genre d'actions de connaître à l'avance la configuration du bâtiment et des pièces qui le composent.
 
 
Source : http://spade-squad.jimdo.com/tactique/formation-des-1%C3%A8res-classe/la-progression-d-une-unit%C3%A9/

 

 

 
  
 
  Identifiez-vous ici
Bienvenue
cher visiteur

Adresse email :
Mot de passe :
(Mot de passe oublié ?)

Vous êtes un nouveau Membre. Pas encore enregistré ?
Cliquez ici pour créer votre compte

 
  Infos Visiteurs

Nb de visiteurs:1820736
Aujourd'hui : 76

Au total il y a
6 utilisateur(s) en ligne

0 enregistré(s)

6 invité(s)

Nous avons 799 membres enregistrés
 

Photographies et illustrations sont pour informations et ne sont pas contractuelles.
Copyright © 2011 - www.sab16.com